Lot 1

CHINE, XVIIIe siècle

Important vase en porcelaine ‘Yangcai’ famille rose,

La panse arrondie reposant sur un pied court légèrement évasé et grimpant délicatement en un col haut et étroit terminé en forme de bulbe, la bordure délicatement élevée est rehaussée à l’or, caractéristique des pièces de la plus haute qualité destinées aux collections du Palais Impérial ainsi qu’aux plus hauts dignitaires.
La panse est ornée d’un ravissant décor en scène continue présentant daims et grues dans un paysage rocheux. Le daim, en chinois ‘Lu’ est homophone d’émolument et symbolise donc la prospérité, la longévité et la grâce. La grue, possédant une très grande espérance de vie, est pour sa part symbole de longévité à nouveau par homophonie, elle est aussi symbole d’ascension sociale. Les chauves-souris, ‘bian fu’, sont elles-mêmes un homophone du mot Chinois ‘fu’ (bonheur). elles sont réputées pour vivre jusqu’à des âges très avancés et sont un symbole de joie, de longévité ainsi que de prospérité.
Parmi les nombreux symboles soigneusement sélectionnés dans la composition du décor de ce vase, on retrouve aussi le pin de l’immortalité qui, ne perdant jamais son feuillage et restant vert à toutes saisons, est le reflet de la vie qui ne meurs point en hiver et devient ainsi la promesse d’un printemps à venir.
On notera enfin l’ajout de champignons lingzhi en bordure des massifs rocheux, il s’agit à d’un champignon emblématique qui fait office de nourriture au ‘paradis des immortels’ et dont la forme inspirera celle des sceptres ruyi durant plusieurs siècles.

Hauteur : 28 cm



Parallèles et provenance :

Le vase Sparks : Des mains du capitaine John Sparks, l’un des marchands d’Art Asiatique Londonien les plus réputés du 20ème siècle, jusqu’à la Maison de vente Millon à Paris.

Un autre vase récemment vendu aux enchères à Paris (cf. Sotheby’s 12 Juin 2018, lot 1) présentant un décor plus fourni, fouillé et rehaussé d’une marque de l’empereur Qianlong sous la base se rapproche du vase ‘Sparks’ du fait de sa forme très similaire. Le décor du col ainsi que le paysage sont rapprochant bien que présentant des caractéristiques propres à la mode du ‘sur-décor’ en vogue sous le règne de l’empereur Qianlong.
Cet exemplaire vendu en 2018 avait lui-même été comparé lors de sa présentation aux enchères à un autre plus connu et originalement dans la prestigieuse collection Ernest Grandidier (1833-1912), collection donnée au musée du Louvre en 1894 puis transférée et conservée depuis 1945 dans les collections du musée Guimet (Cf. Image 2)
Le décor du vase présenté aujourd’hui, relativement libre et d’avantage espacé en comparaison à ceux présents sur les deux parallèles, le col dégagé de tout décor sgraffiato (décor caractéristique ajouté au répertoire des potiers de Jingdezheng sous la période Qianlong afin d’enrichir les décors sur porcelaines pour y conférer un aspect baroque venu de l’Ouest) mais plutôt rehaussé par des chauves-souris, la composition empreint d’une lourde symbolique typiquement chinoise ainsi que la palette de tonalités plus légères que celles employées sur les deux équivalents nous invitent donc à pencher pour une datation légèrement antérieure.

- John Sparks LTD, Londres. (étiquette sous la base) 
- Collection privée, Bruxelles. Acheté à Londres chez John Sparks LTD. par le grand-père de l’actuel propriétaire dans les années 1950 et resté dans la même famille depuis.

Estimation : 60 000 € - 80 000 €

  • Informations détaillées
  • Comment enchérir ?

CHINE, XVIIIe siècle

Important vase en porcelaine ‘Yangcai’ famille rose,

La panse arrondie reposant sur un pied court légèrement évasé et grimpant délicatement en un col haut et étroit terminé en forme de bulbe, la bordure délicatement élevée est rehaussée à l’or, caractéristique des pièces de la plus haute qualité destinées aux collections du Palais Impérial ainsi qu’aux plus hauts dignitaires.
La panse est ornée d’un ravissant décor en scène continue présentant daims et grues dans un paysage rocheux. Le daim, en chinois ‘Lu’ est homophone d’émolument et symbolise donc la prospérité, la longévité et la grâce. La grue, possédant une très grande espérance de vie, est pour sa part symbole de longévité à nouveau par homophonie, elle est aussi symbole d’ascension sociale. Les chauves-souris, ‘bian fu’, sont elles-mêmes un homophone du mot Chinois ‘fu’ (bonheur). elles sont réputées pour vivre jusqu’à des âges très avancés et sont un symbole de joie, de longévité ainsi que de prospérité.
Parmi les nombreux symboles soigneusement sélectionnés dans la composition du décor de ce vase, on retrouve aussi le pin de l’immortalité qui, ne perdant jamais son feuillage et restant vert à toutes saisons, est le reflet de la vie qui ne meurs point en hiver et devient ainsi la promesse d’un printemps à venir.
On notera enfin l’ajout de champignons lingzhi en bordure des massifs rocheux, il s’agit à d’un champignon emblématique qui fait office de nourriture au ‘paradis des immortels’ et dont la forme inspirera celle des sceptres ruyi durant plusieurs siècles.

Hauteur : 28 cm



Parallèles et provenance :

Le vase Sparks : Des mains du capitaine John Sparks, l’un des marchands d’Art Asiatique Londonien les plus réputés du 20ème siècle, jusqu’à la Maison de vente Millon à Paris.

Un autre vase récemment vendu aux enchères à Paris (cf. Sotheby’s 12 Juin 2018, lot 1) présentant un décor plus fourni, fouillé et rehaussé d’une marque de l’empereur Qianlong sous la base se rapproche du vase ‘Sparks’ du fait de sa forme très similaire. Le décor du col ainsi que le paysage sont rapprochant bien que présentant des caractéristiques propres à la mode du ‘sur-décor’ en vogue sous le règne de l’empereur Qianlong.
Cet exemplaire vendu en 2018 avait lui-même été comparé lors de sa présentation aux enchères à un autre plus connu et originalement dans la prestigieuse collection Ernest Grandidier (1833-1912), collection donnée au musée du Louvre en 1894 puis transférée et conservée depuis 1945 dans les collections du musée Guimet (Cf. Image 2)
Le décor du vase présenté aujourd’hui, relativement libre et d’avantage espacé en comparaison à ceux présents sur les deux parallèles, le col dégagé de tout décor sgraffiato (décor caractéristique ajouté au répertoire des potiers de Jingdezheng sous la période Qianlong afin d’enrichir les décors sur porcelaines pour y conférer un aspect baroque venu de l’Ouest) mais plutôt rehaussé par des chauves-souris, la composition empreint d’une lourde symbolique typiquement chinoise ainsi que la palette de tonalités plus légères que celles employées sur les deux équivalents nous invitent donc à pencher pour une datation légèrement antérieure.

- John Sparks LTD, Londres. (étiquette sous la base) 
- Collection privée, Bruxelles. Acheté à Londres chez John Sparks LTD. par le grand-père de l’actuel propriétaire dans les années 1950 et resté dans la même famille depuis.

Estimation : 60 000 € - 80 000 €

Informations complémentaires :

The Sparks Vase:

From the hands of Captain John Sparks, one of the most respected London based Asian art dealers of the 20 th century, to the Millon Auction room in Paris.

Rare and Important ‘Yangcai’ Porcelain famille rose Vase, Yongzheng Period.
The rounded core rests on a short, slightly flared foot. The bulbous shape is finished with a delicately rising collar that is enhanced at the rim with gold highlighting; a characteristic of the highest quality pieces intended for the Imperial Palace and important dignitaries. The body is adorned with charming decor, displaying a continuous scene of deer and cranes featured on a rocky landscape with bats flying amidst the pine trees.
The deer motif, in Chinese ‘lu’, is homophonous to the word ‘emolument,’ hence symbolizing prosperity, richness and grace. The crane, with its very long life expectancy, is a symbol of longevity and through its homonym in Chinese, it is also symbol of social elevation. ‘Bian fu’ bats are also a homophone for the word happiness ‘fu’. They are known to live long lives and are symbolic of joy and advancement.
In addition to the carefully selected symbols ornating this vase, we find the ever-green pine
tree whose foliage stays green all year long, embodying the persistence of life during harsh
winters as well as an everlasting hope for spring renewal.
The use of lingzhi mushrooms among the rocks is another call for immortality. These mushrooms are a well-known emblem associated with the ‘Paradise of Immortals’ Island (a popular myth in Chinese Taoist culture). These iconic mushrooms also inspired the shape of ruyi scepters throughout the centuries.

Parallels and Provenance: A similar vase was recently sold at auction in Paris (Sotheby's
June 12, 2018, lot 1. Cf. Image 1). The vase’s decor is enhanced with a Qianlong reign mark
under the base, and its shape and disposition have an uncanny resemblance to the Sparks vase. The decor of the neck and the continuous landscape wrapped around the body are closely related to each other. The Sotheby’s vase that sold in 2018 has been compared to another renowned vase which previously belonged to the prestigious Grandidier collection and is now in the permanent collection at the Guimet Museum (G 620).
The neck of the Sparks vase is absent of any sgraffiato decoration (a characteristic added to
Jingdezheng potters’ repertoire under the Qianlong period offering a baroque, western
element) but rather enhanced by illustrious bat motifs. The decor is imbued with heavy Chinese symbolism, yet offers a rather minimalistic and fluid ambiance, and infuses a palette of lighter tones; all of which suggests a slightly earlier date than the other two comparatives.

- John Sparks LTD, London. (Stamp under the base) 
- Private Collection, Brussels. Bought from John Sparks LTD in London by the grandfather of
the present owner in the 1950’s and kept in the same family since then.

Etat :

品相報告:

拍賣日期:2020年5月20日
合作夥伴:Millon-Asium拍賣行
拍品編號:1

斯帕克斯花瓶
從二十世紀倫敦最受尊敬的亞洲藝術商人之一約翰-斯帕克之手,到巴黎Millon-Asium拍賣現場。
十八世紀 洋彩鶴鹿同春蒜頭瓶

估價:60 000/ 80 000 歐元
物料:瓷胎洋彩
高度:28厘米
重量:1013.9 克

- 瓶身整體有細微划痕,釉面有稍有磨損。是因時間累積和保存方式所造成的,不影響瓶身的整體性,但肉眼仍明顯看見 。上述缺陷散布於花瓶表面,主要集中在瓶身和瓶頸上,尤其是瓶口的蒜頭狀的部分。但我們並未清洗這件瓷器,雖然污垢確實突出了這些划痕,若能深入清洗大部分划痕都會消失 。上述的划痕和磨損皆是由年代所造成。

- 我們注意到一條長約1厘米的細微的裂痕,由瓶口邊緣垂直線向下延伸。此裂紋可見於紫外光下,但在正常光線下幾乎看不出來。請注意,裂痕只影響瓷胎本身,釉料的部分並未收到裂痕的影響。



修正:
請注意!此瓶定年有作修正:此花瓶屬18世紀。確實年代接近乾隆時期,而不是早前所示的雍正時期。

為回應您的詢問,我們很高興為您提供協助,並提供您感興趣拍賣品的狀況報告。請注意,我們不是專業修復師,我們只是站在本公司立場上,以我們知識範圍內,對拍品進行主觀檢查。

我們強烈建議您尋找並咨詢您所選擇的專業修復師,代您檢查此拍品,並提供詳細的專業報告。

任何由Gauchet Asian Art作為專家和合作拍賣行提供對於上述拍品所做的任何聲明、書面報告或討論,都是符合資格的專業意見,但作為潛在買家,我們建議您在購買前親自檢查每件拍品,以便在購買前提出自己的意見。

請注意,這拍品是按「原本狀態」出售,任何售後投訴或退貨要求將不被考慮。

請有意買家參考拍賣行相應的拍賣公告。


Paiement et livraison

Un lot vous a été adjugé : vous devenez propriétaire de l’oeuvre, à ce titre vous devez régler votre achat, et prendre possession des biens achetés.

Régler vos achats facilement

Le montant dû correspond au prix d’adjudication auquel s’ajoutent des frais acheteur de  25% HT (30% TTC) 

Vous retrouvez dans votre compte sur Asium l’ensemble des objets achetés, frais acheteur compris.

Vous pouvez les régler directement par CB sécurisée, ou par virement, ou encore par chèque, ou en espèces dans les limites autorisées par la loi.

 

Prendre possession de vos oeuvres

Une fois réglés, nous vous délivrons vos achats sur place.

Nos locaux à Paris :

  • Paris : 17, rue de la Grange Batelière 75009 (01 47 27 93 39)
  • Bruxelles : Place du Grand Sablon Bodenbroek 8A - 1 000 Bruxelles

 

Par livraison :

Un partenaire indépendant, The Packengers, qui propose ses services en direct pour recevoir vos achats aux enchères, 
The Packengers
Mail : hello@thepackengers.com
2, rue de l’industrie,  93200 Saint Denis
Tél +33 (0)6 38 22 64 90

Des questions ?Contactez-nous

Par téléphone
01 47 27 93 29

En ligne avec notre formulaire de contact